La Fédération somalienne de football met fin aux tournois interétatiques après que le gouvernement a politisé le sport

La Fédération somalienne de football a annoncé lundi qu’elle avait mis fin au tournoi de football inter-États en raison du ministre de la Jeunesse et des Sports, qui est intervenu à plusieurs reprises dans le sport et a politisé la compétition.

La décision a été annoncée à l’issue d’une longue réunion au siège de la Fédération somalienne de football par le comité exécutif de la SFF et les présidents des associations régionales de football. La SFF a déclaré dans un communiqué qu’elle ne pouvait poursuivre le tournoi annuel que si le ministère cessait de politiser le sport et quittait l’organisme responsable [the SFF] faire ses affaires librement et conformément aux statuts et règlements de la FIFA, de la CAF et de la SFF qui indiquent clairement que le sport n’a rien à voir avec la politique.

Responsabilité de la Fédération somalienne de football

« La Fédération somalienne de football est le seul organisme national responsable de toutes les questions liées au football dans tout le pays. Le football est synonyme de paix, d’intégration, d’amitié, de développement et d’amour. La SFF ne peut pas accepter que le sport soit politisé. a déclaré la Fédération somalienne de football dans un communiqué.

Réunion du comité exécutif de la Fédération somalienne de football, le 15 janvier 2024. Photo par Abdul Malik Muhudin
Réunion du comité exécutif du SFF le 15 janvier 2024. Photo par Abdul Malik Muhudin

Sécurité des supporters et des officiels de match

La déclaration se poursuivait « La Fédération somalienne de football est responsable de la sécurité des joueurs de football, des officiels de match, des supporters et des officiels d’équipe. Nous sommes vraiment désolés pour la brutalité et les actions injustifiables contre nos joueurs et les fans de football qui ont subi un certain nombre d’attaques violentes depuis le début de la compétition et cela est dû à l’événement qui a été politisé. »

Décès dans le football

Plusieurs fusillades ont eu lieu au stade de Mogadiscio au cours des deux dernières semaines, au cours desquelles au moins deux supporters ont été tués et plusieurs blessés. Des hommes armés voyageant avec le ministre de la Jeunesse et des Sports et certains députés du gouvernement ont été impliqués dans les fusillades mortelles qui ont fait des morts et des blessés parmi les supporters de football innocents.

Le ministre a été demandé à plusieurs reprises par la SFF de faire sortir ses hommes armés du stade, afin que les fans puissent profiter des matchs sans crainte, mais cela ne s’est pas produit jusqu’à ce que les soldats causent finalement des morts après avoir tiré sur les supporters qui chantaient des cris, ce qui a conduit à l’arrêt du tournoi.

C’est maintenant au gouvernement somalien de respecter les règles et règlements du sport. S’ils ne le font pas, le tournoi de football inter-États, une compétition qui attire l’attention de dizaines de milliers de fans, ne reviendra jamais.

Le stade de Mogadiscio est plein à craquer lors du tournoi de football inter-États de cette année. photo par Abdul Malik Muhudin
Le stade de Mogadiscio est plein à craquer lors du tournoi de football inter-États de cette année. Photo par Abdul Malik Muhudin