Le règne d’Al Shabaab prend fin dans une ville somalienne alors que les forces gouvernementales mettent fin à 16 ans de brutalité

Il n’y a plus de brutalité, plus de peur et plus de régime terroriste restrictif dans la ville somalienne d’El-Dheer, à environ 300 kilomètres à l’est de la capitale Mogadiscio. Ici, la vie est revenue à la normale et les habitants jouissent de la paix et de la stabilité une semaine après que les forces gouvernementales et leurs alliés [local freedom fighters] a libéré la ville des terroristes d’Al Shabaab liés à Al-Qaïda, mettant fin à leur brutalité vieille de 16 ans.

C’était le 21St de décembre 2023, lorsque les forces alliées ont attaqué la ville de tous les coins, provoquant la fuite des terroristes après moins de deux heures de combats acharnés.

Exclusive NewsBlaze Interview

Newsblaze.com eu l’occasion de s’entretenir en exclusivité avec le chef des combattants de la liberté locaux, Khalif Omar Moalim Nur, par téléphone depuis sa base située dans une zone reculée à l’extérieur de la ville d’El-Dheer, alors que ses hommes traquent les restes d’Al-Shabaab qui pourraient encore se cacher dans la jungle.

Le khalife n’a pas voulu donner d’informations détaillées et les a parfois retenues. « C’est une stratégie militaire. » Il a déclaré que ses hommes et les forces gouvernementales prévoyaient de libérer le reste de la région centrale de Galgduud des terroristes dans les deux prochains mois s’il n’y avait pas de changements dans leur stratégie et si tout se passait bien comme prévu.

« Les villes d’El-Dheer, Masagawaa et les villages environnants sont désormais libres et les gens peuvent se déplacer de ville en ville sans crainte. J’invite les médias locaux et internationaux à venir voir à quel point les résidents vaquent librement à leurs activités quotidiennes. dire.

« Comme je l’ai dit, toutes les villes entre Harardheere et El-Dheer sont maintenant libres, mais certains restes des terroristes sont restés dans des zones reculées de la région et nous les pourchassons, et c’est pourquoi mes hommes et moi sommes maintenant dans la jungle. Nous ne partirons d’ici qu’après avoir tué ou capturé le dernier des terroristes. a déclaré le Khalif à NewsBlaze. Il était en première ligne de la guerre contre Al-Shabaab depuis que les militants ont été chassés de la capitale Mogadiscio en 2011.

« Nous sommes alliés aux forces gouvernementales, nous attendons donc les ordres du chef d’état-major de l’armée nationale somalienne, puis nous nous déplacerons vers les zones centrales de la région. Nous pouvons déménager à tout moment à partir de maintenant, mais comme c’est un secret militaire, je ne peux pas parler de tout en détail – je pense que vous pouvez le comprendre. le chef des combattants locaux de la liberté, a déclaré à Newsblaze.

Combattants de la liberté somaliens
Combattants de la liberté somaliens

Les terroristes d’Al Shabaab enclavés

Khalif Omar Moalim Nur s’est réjoui que les militants d’Al Shabaab aient été affaiblis et chassés de toutes les régions côtières du pays, les rendant enclavés. « Au moment où je vous parle, nous contrôlons entièrement toutes les zones côtières de la région. Les ports maritimes mal équipés d’Igo et de Mareeg que les militants utilisaient jusqu’à récemment sont maintenant entre nos mains. C’est un coup terrible pour eux, car ils n’ont pas de routes maritimes pour s’échapper ou importer des armes ou d’autres produits de première nécessité. a-t-il déclaré, ajoutant que la sécurisation de toutes les régions côtières était très importante pour la lutte contre les militants d’Al Shabaab.

« Les habitants de ces régions ont vécu une vie très épouvantable pendant 16 ans. Ils ont toujours souffert de meurtres continus, de vols en vertu d’une soi-disant loi islamique et de viols aveugles de jeunes femmes et de filles âgées d’à peine 13 ans. Les gens sont maintenant libres et se remettent d’années de revers, parce qu’il n’y avait pas d’hôpitaux, pas d’écoles et pas d’entreprises libres. a déclaré le Khalif à Newsblaze.

Combattants de la liberté après avoir vaincu Al Shabaab
Les combattants de la liberté après avoir vaincu Al Shabaab.

Reprise des soins médicaux

Les habitants de la ville d’El-Dheer ont été privés pendant 16 ans de certaines des choses les plus importantes de la vie, telles que la liberté, l’éducation et les soins médicaux, mais la situation est maintenant totalement différente et ils sont libérés de la peur, et les soins médicaux ont été rétablis. Cheikh Ahmed Omar, un ancien qui vit à El-Dheer, a déclaré qu’ils recevaient maintenant des soins médicaux depuis la réouverture de l’hôpital de la ville.

« L’hôpital est maintenant ouvert ; Les forces gouvernementales ont fait don de fournitures médicales à l’hôpital. Merci à Dieu et merci aux forces gouvernementales de nous avoir libérés. a déclaré le résident à Newsblaze par téléphone. Il a ajouté : « Nous avons vécu la vie la plus terrible que les êtres humains puissent vivre et ils [Al-Shabaab] ont fait tout le mal qu’ils auraient pu nous faire. Ils volaient constamment lesIls ont fermé l’hôpital, les écoles et les madrasas du Saint Coran et ont même détruit des mosquées. », a déclaré Cheikh Ahmed.

Cheikh Ahmed s’est demandé à haute voix si Al-Shabaab était de vrais musulmans, pourquoi ont-ils détruit les mosquées et les ont-ils utilisées comme bases militaires ?

Il a ajouté que les écoles n’ont pas encore été rouvertes, car elles ont besoin de réparations et de matériel d’apprentissage. Il s’attend à ce que les écoles rouvrent en janvier, car certaines écoles sont actuellement en cours de rénovation. « J’appelle le gouvernement, les organisations humanitaires internationales et les habitants de cette région qui vivent à l’étranger à aider de toute urgence les habitants de cette région à se remettre de la calamité qui dure depuis 16 ans, car le régime d’Al-Shabaab a été catastrophique. » Expliqua l’ancien.

Dans le même ordre d’idées, le 17 décembre, un drone américain Reaper a tué Maalim Ayman, un commandant d’al-Shabaab qui a mené l’attaque de Manda qui a tué des Américains en 2020. Al-Shabaab est responsable de nombreuses attaques à Mogadiscio et dans d’autres endroits en Somalie.

Cette histoire a été référencée dans le communiqué de presse : Exclusivité NewsBlaze : Entretien avec le leader héroïque Khalif Omar Moalim Nur alors qu’El-Dheer embrasse la liberté

Les combattants de la liberté somaliens battent Al Shabaab
Les combattants de la liberté somaliens battent Al Shabaab
Les combattants de la liberté somaliens célèbrent la défaite d’Al Shabaab
Les combattants de la liberté somaliens célèbrent la défaite d’al-Shabaab
Défaite d’Al Shabaab
Défaite d’Al Shabaab
Les combattants de la liberté somaliens célèbrent leur victoire sur Al Shabaab
Les combattants de la liberté somaliens célèbrent leur victoire sur Al Shabaab
Khalif Omar et ses hommes célèbrent à El Dheer après leur victoire sur Al Shabaab
Khalif Omar et ses hommes célèbrent à El Dheer après leur victoire sur Al Shabaab
Khalif Omar et ses hommes marchent dans El Dheer après avoir vaincu les millitants d’Al Shabaab
Khalif Omar et ses hommes marchent à El Dheer après avoir vaincu les millitants d’Al Shabaab
Khalif Omar hommes à el dheer après avoir vaincu Al Shabaab millitants
Les hommes de Khalif Omar à El Dheer après avoir vaincu les millitants d’Al Shabaab
le chef des combattants de la liberté, Khalif Omar Moalim Nur, à Harar dheer, l’ancien fief des pirates alliés d’Al Shabaab
Le chef des combattants de la liberté, Khalif Omar Moalim Nur, à Harar dheer, l’ancien fief des pirates alliés d’Al Shabaab
les combattants de la liberté Khalif Omar Moalim Nur à Harar Dheere, ancien bastion des pirates alliés d’Al Shabaab
Les combattants de la liberté Khalif Omar Moalim Nur à Harar Dheere, ancien bastion des pirates alliés d’Al Shabaab
Forces gouvernementales alliées Combattants de la liberté
Combattants de la liberté des forces alliées au gouvernement
Le khalife et ses hommes
Le khalife et ses hommes